Le facepull – pour des épaules musclées qui pètent la forme

Intérêts du Facepull

Cet exercice va travailler tout le haut de votre dos. Il va mettre en tension les trapèzes, les rhomboïdes, le deltoïde postérieur, et la coiffe des rotateurs.

Quand on fait beaucoup de développé couché, on a tendance à avoir les muscles antérieur à l’épaule très tonique par rapport aux muscles postérieurs, ce qui peut mener à une posture voûtée, avec les épaules qui partent en avant, et aux pathologies associées.

Cet exercice va permettre de contre-balancer les mouvements de presse et d’équilibrer les forces autour de l’articulation de l’épaule. Cela vous aidera beaucoup à garder des épaules en pleine forme et à prévenir les blessures.

Votre posture en sera également améliorée puisque cet exercice va permettre de la corriger si vous avez les épaules « rentrées ».

Variante

Dans cette vidéo, je prends la corde en pronation, avec les paumes vers le bas. Cette façon de faire travaille l’ensemble des muscles cités plus haut d’une manière harmonieuse.

Pour mettre l’accent sur la coiffe des rotateurs vous pouvez saisir la corde avec les paumes l’une vers l’autre et accentuer la montée des mains en fin de mouvements, jusqu’à ce que le bras soit perpendiculaire au sol.

Intégrer le facepull dans son entraînement

Le Facepull peut se faire régulièrement, en fin d’entraînement comme un exercice général pour la santé du corps, ou dans vos séances d’épaule pour cibler l’arrière de l’épaule.

Je vous le conseille aussi comme échauffement pour le développé couché.